La Chapelle-Largeau
Les Rochers de Pyrôme

Loublande
Manoir st Jeanne d'Arc

Mauléon
Ville

St Aubin-de-Baubigné
La Durbelière

Rorthais
Aérodrome

Moulins
La Corbelière

Le Temple
Les éoliennes

L’ancien quartier des artisans

Les maisons typiques possédaient un entresol à la fois humide et ventilé pour assurer la bonne conservation du chanvre.

Rue Haute des vallées

Une des nombreuses rues occupées par les tisserands. Les maisons typiques possédaient un entresol à la fois humide et ventilé pour assurer la bonne conservation du chanvre et du lin qui étaient travaillés à domicile dans les caves. La toile fine et les épaisses flanelles rayées faisaient la réputation des tissages de Mauléon.

Passage du Tissage

Cette abrupte ruelle servait de liaison entre la haute ville et le quartier des tisserands.

Rue de la Rochellerie

À l'entrée de la rue l'imposante habitation d'un industriel de la tannerie est suivie par les petites maisons basses des ouvriers, construites à flanc de coteau. Le rez-de-jardin, côté versant, servait d'atelier tandis que l'étage, au niveau de la rue accueillait la famille. Au Moyen-Âge, des viviers appartenant à l'abbaye bordaient la vallée. En cas d'attaque, les vannes de ces bassins étaient ouvertes et les abords totalement
inondés permettaient une meilleure défense du site. Plus tard, au XIXème siècle les viviers furent utilisés en bacs de trempage pour les teinturiers.
Aujourd'hui, ils sont remplacés par des jardins potagers. En 1793, au n°4 de la rue de la Rochellerie, l'Armée Catholique et Royale installa son imprimerie (petite porte en granit).