Mauléon
et communes associées

La Chapelle-Largeau
La Chapelle

Mauléon
Le Château

St Aubin-de-Baubigné
La Durbelière

Mauléon
L'Abbaye

Moulins
La Corbelière

Rorthais
Aérodrome

Le Temple
Etang

Mauléon
Saint-Jouin

La médiathèque, le musée, l’office de tourisme et la mairie font peau neuve.

Alors que les échafaudages ont pris place, les premières esquisses de l’ensemble "Médiathèque-Musée-Office de tourisme-Mairie" se dessinent…

L’Agglomération du Bocage Bressuirais et la Ville de Mauléon travaillent de concert pour la réhabilitation de l’ancienne Abbaye de la Trinité. La culture et le tourisme pouvant faire bon ménage il paraissait évident de penser un projet ambitieux pour le Mauléonais. Dès lors s’est élaboré un projet global implanté dans l’aile droite du bâtiment de la Mairie où étaient déjà installés la bibliothèque et le musée.

Il concerne :

  • La reconfiguration, l’extension et la requalification de la bibliothèque en médiathèque. Ces travaux s’accompagneront également d’un élargissement de l’offre de service. La future bibliothèque de Mauléon proposera plus de 600m² dont plus de la moitié dédiée aux collections et aux animations. Elle inclura également de nouveaux services (large choix de films, jeux...) dans des espaces entièrement retravaillés et chaleureux. Le temps des travaux, elle accueille, désormais, les lecteurs dans la salle du Parc à la Passerelle.
  • La réhabilitation et la requalification du musée avec une nouvelle présentation des collections, le développement d’actions de médiation, d’expositions temporaires. Le musée s’appuiera sur la grande variété des collections issues de celles réunies par le BRHAM au fil des ans. Il racontera aux habitants et aux touristes, ce qu’est le Bocage : un paysage, une histoire, … en lien avec le site des rochers gravés des Vaulx. Les collections seront présentées par thèmes, de manière attractive et ludique, avec différents degrés de lecture et enrichies par des expositions temporaires et des animations. A travers ce projet global et grâce aux bonnes conditions de conservation, il est espéré obtenir le label Musée de France.
  • L’office de tourisme, porte d’entrée du musée, jouera un rôle de relais vers les sites présentés dans le musée et vous présentera toute l’offre touristique du territoire.

D’une surface totale de près de 1 200 m², le futur équipement inclura des espaces mutualisés permettant des activités communes et un croisement des usagers, que ces derniers soient réguliers ou de passage. Les travaux débuteront au premier semestre 2019. A cette occasion, la bibliothèque prendra place dans la salle du Parc.

L’ouverture de ce nouvel équipement est prévue au premier trimestre 2021.

Lifting pour les services de la Mairie

Dans le cadre du futur pôle culturel, touristique et administratif, l’ancienne Abbaye accueillera, d’ici plusieurs mois, la médiathèque, le musée, l’office de tourisme et les services de la ville. Les travaux ont débuté depuis début novembre pour une ouverture prévue au printemps 2021. Pour des raisons de sécurité, les services de la Mairie, situés dans l’aile centrale, ont été délocalisés dans l'aile gauche de l’Hôtel de Ville. Après plusieurs mois de travaux, cette aile (anciennement La Poste) accueille plusieurs services et ce pour une période de plusieurs mois ; à savoir : "Accueil - Etat-Civil - CNI/Passeport - Élection - Transport scolaire – Cantine", "Comptabilité et Informatique", "Service juridique", "Police municipale" et "Ressources humaines". Quant à eux, et durant la période de travaux, les "Services Techniques/Urbanisme" et "Environnement/ Communication" s’installent respectivement aux 19 et 1 Place du Renard. A l’issue des travaux, ces services retourneront dans les locaux de l’Abbaye.

Un peu d'histoire...

Fondée à la fin du XIème siècle par la Duc d’Aquitaine, l’Abbaye de la Sainte-Trinité est détruite pendant les guerres de Religion par les troupes d’Henri de Navarre (le futur Henri IV). Le bâtiment actuel est le plus récent dans l’histoire de l’Abbaye (dernier construit). C’est un bâtiment du XVIIIème siècle. Il est en forme de « U » et la façade arrière fait 65 mètres de long. On peut voir, sous le balcon en fer forgé, le blason du Duc de Châtillon, avec la couronne ducale et le collier de l’ordre du Saint-Esprit. Les bâtiments ont été entièrement incendiés en 1793 lors des guerres de Vendée. La révolution marque d’ailleurs la fin de l’histoire de l’Abbaye. Les ruines furent rachetées comme bien national en 1813 pour y établir la mairie. Sa restauration s’est faite en plusieurs étapes, en fonction des finances de la commune, et a duré tout au long du XIXème siècle :

  • partie centrale en 1833, où seront installés l’Hôtel de ville et le tribunal de justice de paix ;
  • aile ouest en 1846, où seront installés un asile d’enfants pauvres, puis une école libre de filles, dirigée par les sœurs de la Sagesse (remplacée en 1894 par l’école de filles laïque). Le musée du BRHAM a pris la place de l’école en 1969.
  • aile orientale en 1880 avec l’installation de La Poste puis de la gendarmerie en 1889. Cette aile a échappé à la démolition en 1867, les habitants s’étant opposés avec énergie au projet du conseil municipal de l’époque consistant à raser l’édifice pour agrandir la place du marché (qui aurait occupé également les anciens jardins de l’abbaye). Ce n’est que le 2 août 1903 que l’édifice, entièrement restauré, est inauguré par le Maire de l’époque, Savary de Beauregard.

Les travaux en images

 

Déménagement des roches gravées des Vaulx           Travaux à l'Abbaye de la Trinité

Circuit patrimonial et touristique

Mauléon en vidéo

Patrimoine

Petites Cités de Caractère