Mauléon
et communes associées

La Chapelle-Largeau
La Chapelle

Mauléon
Le Château

St Aubin-de-Baubigné
La Durbelière

Mauléon
L'Abbaye

Moulins
La Corbelière

Rorthais
Aérodrome

Le Temple
Etang

Mauléon
Saint-Jouin

Le mot de l’adjoint chargé des finances

La gestion des finances locales est un art délicat. Et l’exercice devient plus difficile en ces temps de réductions budgétaires imposées par l’Etat. Aussi, nous avons décidé une hausse du taux des impôts
locaux pour assurer à la commune du grand Mauléon les moyens de remplir toutes ses missions. Malgré cette hausse, la ville conservera une fiscalité raisonnable au vu des autres communes de même
importance.

Nous devons entretenir : un long réseau de voirie rurale, la voirie urbaine, les bâtiments communaux (48 000 m2), les stades et les chemins de randonnée, ce qui est l’objet de la plupart des investissements de l’année et concourt aussi au bien vivre en notre commune.

A noter qu’avec 588 € de dépenses courantes par habitant et par an, il est difficile de diminuer les charges sans réduire les services offerts à la population.

"Le remboursement du capital des emprunts"
Depuis plusieurs années, les élus s’attachent à poursuivre le désendettement de la Ville. Aucun emprunt dit « toxique » ne figure dans la dette totale. Le recours à l’emprunt 2016 a été arrêté par le Conseil Municipal à la somme de 450 000 €.

Yves CHOUTEAU, Adjoint chargé des finances