Mauléon
et communes associées

La Chapelle-Largeau
La Chapelle

Mauléon
Le Château

St Aubin-de-Baubigné
La Durbelière

Mauléon
L'Abbaye

Moulins
La Corbelière

Rorthais
Aérodrome

Le Temple
Etang

Mauléon
Saint-Jouin

La statue de la Rochejacquelein

La statue d'Henri de la Rochejaquelein fut érigée en 1895, en mémoire du héros des contre-révolutionnaires, nommé général à l’âge de 20 ans.

« Monsieur Henri », comme aimaient l’appeler ses soldats, fut tué à Nuaillé, près de Cholet le 28 janvier 1794. Il avait 22 ans.

Sur le socle de la statue est gravée la célèbre harangue qu’on lui attribue :
« Si j’avance, suivez-moi, si je recule tuez-moi, si je meurs vengez-moi ».

Ces mots, il les aurait prononcés dans la cour du château de la Durbelière devant 2 000 soldats paysans venus le supplier de se mettre à leur tête pour défendre leur Dieu et leur roi en combattant la République naissante qui avait décrété à la Constituante la confiscation des biens d’église, la constitution civile du Clergé et la levée en masse de 300 000 soldats pour défendre les frontières menacées.