Mauléon
et communes associées

La Chapelle-Largeau
La Chapelle

Mauléon
Le Château

St Aubin-de-Baubigné
La Durbelière

Mauléon
L'Abbaye

Moulins
La Corbelière

Rorthais
Aérodrome

Le Temple
Etang

Mauléon
Saint-Jouin

L’Abbaye de la Trinité

Rachetée comme bien national par la commune après la Révolution, l’ancienne Abbaye de La Trinité abrite l’Hôtel de Ville.

Bâtiment en «fer à cheval» construit entre le XIIe et le XVIIIe siècles, elle devient le plus important centre religieux de ce territoire. Elle est pillée plusieurs fois à la fin du XVIe siècle durant les guerres de religion. Elle est restaurée au XVIIe siècle, puis reconstruite au XVIIIe siècle. L'abbaye de la Trinité sera ruinée par la Révolution puis les guerres de Vendée.

Elle possède de grands sous-sols qui, à l'origine, s'étendaient sur toute la surface de l'abbaye. Ces sous-sols sont voûtés. La partie la mieux conservée donne côté presbytère. L'autre, beaucoup plus endommagée, donne côté « entrée jardin public ».

A l'origine, ces sous-sols étaient utilisés comme entrepôts pour les redevances dues à l'abbaye, qui étaient ensuite redistribuées principalement aux pauvres. Lors des Guerres de Vendée, ceux-ci ont servi de prison. Après la Révolution, les caves côté mairie ont été employées de différentes façons : ateliers pour artisans, fabrique d'eau gazeuse, prisons et écurie aux chevaux pour la gendarmerie. Côté presbytère, elles ont surtout été utilisées comme entrepôts pour le fonctionnement et la réserve de denrées pour le Petit Séminaire, et sont pratiquement inutilisées depuis la fermeture de l'établissement.

 

Vidéo de l'Abbaye