Mauléon
et communes associées

La Chapelle-Largeau
La Chapelle

Mauléon
Le Château

St Aubin-de-Baubigné
La Durbelière

Mauléon
L'Abbaye

Moulins
La Corbelière

Rorthais
Aérodrome

Le Temple
Etang

Mauléon
Saint-Jouin

Le Mont-Gaillard

Mauléon fut une place importante des Guerres de Vendée. Longtemps disputée entre Blancs et Bleus, la ville est aujourd'hui dominée par un monument commémorant cette période dramatique.

Deux grandes batailles marquèrent sur plusieurs jours le destin de Châtillon-sur-Sèvre (ancien nom de Mauléon) au cours de l'année, la première au début du mois de juillet, la seconde en octobre.

Le 3 juillet, 3000 paysans commandés par Lescure et La Rochejaquelein se heurtent aux Bleus de Westermann en avant de Châtillon, au bois du Moulin-aux-Chèvres. Les Vendéens se replient, abandonnant la ville à l'ennemi qui s'y installe le soir. Le Conseil supérieur, qui y siégeait, a été évacué vers Mortagne. Le lendemain, Westermann fait incendier la Durbellière, le château de La Rochejaquelein, dans la paroisse voisine de Saint-Aubin-de-Baubigné.

Le 5 juillet, 25000 paysans rassemblés à Cholet marchent sur Châtillon et attaquent les Bleus qui campent sur le plateau de Château-Gaillard en face de Mauléon. Ces derniers sont culbutés et n'ont d'autre retraite qu'un profond ravin. Fantassins, cavaliers et canons s'écrasent pêle-mêle en contrebas. Westermann parvient à s'enfuir piteusement vers Parthenay.

Le 9 octobre, les 6000 hommes de Lescure et de La Rochejaquelein sont à nouveau battus au bois du Moulin-aux-Chèvres. Westermann est de retour à Châtillon qu'il fait incendier. Les paroisses voisines sont pillées et brûlées par les Bleus le lendemain.
Les Vendéens reviennent à la charge le 11 octobre. Forts de 18000 combattants, ils repoussent les républicains qu'ils écrasent dans les rues de Châtillon. Mais les vainqueurs négligent d'assurer la garde et une partie d'entre eux s'enivrent pour fêter leur victoire. Westermann en profite pour lancer un raid audacieux dans la nuit, massacrant un grand nombre de
paysans.

Un monument a été érigé en 1993 pour commémorer ces événements, sur les hauteurs de Château-Gaillard. Cette colline se dresse devant la vieille ville de Mauléon. Pour y accéder en venant de Mortagne, prendre la première rue à droite après le panneau d'entrée de ville, à quelques centaines de mètres sur la gauche en montant, un chemin de terre conduit à un panorama sur l'église de la Trinité de Mauléon.

Une grande croix de pierre s'élève à cet endroit, ainsi qu'une statue de Vendéen tournée vers la ville.

Vidéo depuis Le Mont-Gaillard