Mauléon
et communes associées

La Chapelle-Largeau
La Chapelle

Mauléon
Le Château

St Aubin-de-Baubigné
La Durbelière

Mauléon
L'Abbaye

Moulins
La Corbelière

Rorthais
Aérodrome

Le Temple
Etang

Mauléon
Saint-Jouin

La nouvelle maison de retraite "La Chatîllonaise" sortira en 2022.

C’est désormais officiel : la maison de retraite La Châtillonnaise (1960) va être entièrement reconstruite sur l’actuel parking pour accueillir 57 lits. Et, elle intègre dans son projet les 20 résidents du Foyer de vie de la Mignauderie. Au total, 77 résidents seront accueillis dans ce nouveau bâtiment. 

L’actuel bâtiment sera, lui, déconstruit pour laisser place à des espaces verts. "Construit sur 4 niveaux, cette structure n'est plus adaptée aux besoins des résidents. C’est une très bonne nouvelle à la fois pour les résidents, leurs familles et le personnel qui travaillait dans des conditions plus que difficiles. C’était aussi la priorité que je m’étais fixée en début de mandat en tant que président du conseil de surveillance et j'en profite pour remercier Marianne Simon, directrice du site, pour l’énergie qu’elle a mise pour que l’on fasse aboutir ce projet.", souligne Pierre-Yves Marolleau.

Le Foyer de Vie de la Mignauderie 

Installé dans des locaux agréables et spacieux, mais peu fonctionnels et non adaptés à des personnes vieillissantes en situation de handicap, le Foyer de Vie intégrera les locaux du nouvel Ehpad. Il accueille, à ce jour, vingt résidents âgés de 20 à 65 ans, souffrant d'un handicap mental.

Un coût maîtrisé 

Comme la plupart des établissements de santé, celui de Mauléon fait face à des contraintes financières. Le projet architectural doit être de qualité et soutenable financièrement. Les résidents paient également un tarif à la journée. Plus le projet sera coûteux, plus le tarif sera élevé. "Or, nos aînés disposent de retraites limitées et le coût de l'hébergement doit être un critère essentiel et maîtrisé dans le choix de l'établissement." Le tarif pour le résident restera donc attractif: 56/jour.

L’investissement pour ce projet est de 9.6 millions d'euros, avec un autofinancement important du Centre hospitalier de Mauléon (3 millions d'euros). 

Le chantier débutera en 2020, pour une ouverture en 2022. La capacité reste la même, 57 lits.